Le SCOT du Grand Nevers

Le SCoT est un document d'urbanisme. Il assure la prise en compte des politiques nationales et régionales d'aménagement et leur traduction dans les Plans Locaux d'Urbanisme élaborés par les communes et les intercommunalités.
Au delà de ce rôle technique, le SCoT est aussi un outil au service des élus :

Vivre mieux, vivre ensemble

Le Schéma de COhérence Territoriale doit permettre une organisation harmonieuse du territoire en matière d'urbanisme, d'habitat, de déplacements et d'équipements commeRéunion de concertationrciaux à l'échelle du bassin de vie. Ce schéma s'impose aux documents de planification et d'aménagement réalisés à l'échelle communale ou intercommunale, tels que les Plans Locaux d'Urbanisme (PLU), les Plans de Déplacements Urbains (PDU) et les Programmes Locaux de l'Habitat (PLH).

Le SCoT organise, dans l’espace et dans le temps, les conditions du développement durable du territoire, pour mieux répondre aux besoins des habitants. Le SCoT vise à définir un développement plus équilibré entre urbanisation, protection des paysages et des espaces naturels et agricoles, déplacements, accès aux divers services (éducation, santé, administrations…), à l’équilibre social de l’habitat et à la construction de logements, au développement économique, à l’équipement commercial, aux loisirs ou encore à la prévention des risques. 

Le SCoT est un document partagé, issu d’une large concertation, qui illustre la volonté des pouvoirs publics de permettre aux forces vives d’un territoire et aux citoyens de participer plus activement à la définition des projets structurants d’un territoire. C’est un projet vivant et adaptable qui, élaboré dans une perspective à moyen terme, doit être suivi et réexaminé au moins tous les 6 ans pour s'adapter aux évolutions.

 Pourquoi élaborer un SCoT ?

Avant tout, un projet collectif

ville de neversLe SCoT doit rendre le territoire plus lisible, plus cohérent, plus dynamique. Il résulte de la volonté collective de s’organiser pour aménager le territoire et se traduit dans les documents d’urbanisme : PLU, cartes communales, opérations d’aménagements…

Le SCoT définit les grandes orientations d’aménagement qui seront ensuite précisées par chaque commune. Le SCoT n’est pas un "super PLU" qui organiserait finement l’urbanisme: c’est un document d’orientation qui dessine les grands choix de développement du territoire pour les 15 à 20 prochaines années. Chaque collectivité aura à réfléchir à sa propre stratégie en cohérence avec les orientations du SCoT.

En élaborant collectivement son projet de territoire, le territoire renforce la solidarité et le dialogue entre urbain et rural. Il est, pour tous, un véritable outil de coordination et de stratégie.

Un SCoT qui fédère les démarches de territoire

Pour rechercher la cohérence, le SCoT s’appuie sur toutes les structures de développement existantes : les communes, les intercommunalités, les Pays, le projet de Parc Naturel Régional… Il les associe, en tant que véritables partenaires, tout au long de la réflexion, de l’élaboration et de la mise en œuvre qui suivra.

Le SCoT est un outil d’articulation des périmètres et des différentes structures opérationnelles. Ce n'est pas une institution supplémentaire.


Une démarche de concertation et de mobilisation

De nombreux acteurs sont associés à l’élaboration et à la mise en oeuvre du SCoT : services de l'État, Chambres consulaires, associations représentatives, syndicats de gestion (eau, rivière, ordures ménagères), acteurs du logement, acteurs des transports publics…

Les habitants sont également associés à travers des réunions publiques qui permettent de recueillir leurs avis, leurs visions du territoire et nourrir ainsi le projet.

Cette concertation est une démarche importante : ni faire-valoir, ni simple expression d’avis, elle vise à croiser les points de vue, à confronter les arguments des parties prenantes du développement du territoire, afin de venir nourrir les décisions que prennent les élus.